amphibien

La plupart des amphibiens ont une phase de vie aquatique (sous forme de larves) et une phase de vie terrestre après une métamorphose contrôlée par les hormones thyroïdiennes. Cette métamorphose s'accompagne de la perte de la queue chez les amphibiens appartenant à l'ordre des anoures et du développement des membres. Sauf très rares exceptions (Arenophryne rotunda), les adultes des espèces les mieux adaptées à la vie aérienne doivent revenir vers le milieu aquatique d'eau douce pour pondre des œufs. Il y a accouplement en général mais sans fécondation interne, le mâle déversant son sperme au moment où la femelle pond ses œufs. Il existe cependant des exceptions comme, par exemple, la plupart des salamandres, amphibiens de l'ordre des urodèles, où la femelle après une fécondation interne conserve les embryons et les larves dans les voies génitales (cas de viviparité).
Il existe des cas de néoténie comme, par exemple, chez l'axolotl qui se reproduit à l'état larvaire et ne se métamorphose pas.

Les amphibie

rainette meridionaleIMG_2101 rainette meridionaleIMG_2093 grenouille verteIMG_2071 amphibienIMG_9989 amphibienIMG_9973 amphibienIMG_9966 IMG_9941

Les derniers commentaires

Autres albums photos